Le digital se féminise !

< Précédent Suivant >
fille qui travaille sur ordinateur
BTS SIO
Licence informatique

Le digital se féminise !

Mercredi 28 novembre 2018

Le numérique se conjugue au féminin depuis plusieurs années déjà, et c’est une très bonne nouvelle !

Perçu comme très technique et masculin, le secteur des métiers du numérique attire peu les femmes ; or il est nécessaire de changer cette perception en mettant en avant le sens de la technologie.

Comme en témoigne Anne Le Port, directrice du marketing de NextiraOne France, les recruteurs apprécient le pragmatisme, le sens de l’organisation et la faculté de communication des femmes. Par ailleurs, “ dans l'état actuel de compétitivité et de mondialisation de l'économie, une entreprise a d'autant plus de chance de survivre qu'elle dispose d'une diversité de collaborateurs. Et les femmes sont partie prenante de cette diversité. ”, souligne-t-elle.

Célia et Anne-France, étudiantes en deuxième année de BTS SIO, nous disent pourquoi elles ont choisi de devenir « développeurs » et de suivre le cursus proposé au lycée St Vincent.

Qu’est-ce qui vous a portées vers les métiers du web, et particulièrement, vers le développement ?

- Célia : Mon frère est développeur, et m’a initiée au métier. C’est donc assez naturellement que je me suis tournée vers les études de développeur. Pour la petite histoire, il faut savoir qu’adolescente, je m’amusais déjà à développer de mini sites, et que depuis trois ans, je suis en couple avec un développeur… Le digital c’est viral ! 

- Anne-France : Moi aussi, je baigne dans le web depuis longtemps ; c’est presque culturel, à la maison ! C’est un univers qui m’est familier et que j’ai naturellement eu envie d’intégrer.

Est-ce difficile de se faire une place dans ce milieu ? Ici, dans la promotion, vous êtes deux filles pour 13 garçons ! Dans votre stage en entreprise, était-ce aussi le cas ?

- Célia et Anne-France : Oh oui, il faut se faire sa place ! Au milieu de tous ces garçons, il faut tenir bon, même s'ils sont bien sûr très sympas… Avec de la pugnacité, nous avons fait corps et su nous démarquer dans la promo, par nos résultats, notre sens de l’organisation... 

- Anne-France : En stage, le service web était très masculin, mais j’y ai trouvé ma place, aussi ; c’est une question de posture ; à partir du moment où on est pro, quel que soit le métier, on est respecté, femme ou pas !

- Célia : Oui, je rejoins Anne-France. Pour ma part, j’ai eu la chance de travailler aux côtés de femmes, dans l’entreprise qui m’a accueillie en stage ; elles étaient hyper pros. L’une d’entre-elles était chef de projet. Je travaillais dans un open space ; l'ambiance était souvent potache avec les développeurs ; il faut avoir le sens de l’humour et ne pas jouer « les pimbêches » pour s’intégrer facilement.

Quelles qualités les femmes peuvent-elles apporter dans ce milieu ?

- Anne-France : le sens de l’organisation !

- Célia : Oui ! et une vision parfois différente qui permet d’aborder un obstacle sous un angle nouveau, auquel un homme n’aurait pas pensé, peut-être. Je crois que nous sommes aussi plus perfectionnistes…

Merci, les filles pour votre témoignage !

Des filles plein d’avenir, donc, conscientes de l’évolution naturelle du monde du web vers plus de féminité !