La cybersécurité, au programme du BTS !

< Précédent Suivant >
cybersécurité écran rouge
Événements
BTS SIO

La cybersécurité, au programme du BTS !

Vendredi 18 décembre 2020

Philippe Velasquez, expert en cybersécurité, intervient depuis septembre auprès des étudiants de la 1ère année de BTS.

La réforme du BTS inclut un nouveau module consacré à la cybersécurité, à raison de 4 heures hebdomadaires.

Entretien avec Philippe Velasquez

Pouvez-vous en rapidement rappeler votre parcours ?

Je suis un ancien élève de St Vincent ; j’y ai obtenu mon bac ES, avant d’intégrer le BTS SIO.

J’ai tout de suite été convaincu par cette formation concrète, courte et néanmoins exigeante en termes de contenus : développement web, technologies de pointe, algorithmique, culture générale. 

A l’époque les contenus étaient déjà complets ; je m’aperçois qu’aujourd’hui, ils ont encore évolué… pour s’adapter aux évolutions du web, jusqu’à intégrer la cybersécurité.

Quelle formation après le BTS ?

J’ai prolongé mon BTS par un master en cybersécurité (sécurité des systèmes et de l’information) à l’ESIEA de Paris.

Après quelques années en entreprise, j’ai fondé ma propre société - ENACP - spécialisée dans l’évaluation de compétences en cybersécurité.

Pourquoi enseigner ? Et surtout pourquoi à St Vincent ?

J’avais déjà pensé enseigner pour transmettre ce que j’ai moi-même appris au fil de mon expérience ; quand Fethi Ammar, le responsable du Supérieur et mon ancien professeur, m’a téléphoné pour m’inviter à dispenser ces quelques heures en cybersécurité ; j’ai sauté sur l’occasion.

J’y ai vu une opportunité pour transmettre, mais aussi pour apprendre en retour des nouvelles générations. L’enrichissement est réciproque. Les nouveaux usages que l’on observe dans la sphère du web ont beaucoup à nous apprendre car ils sont générationnels. C’est une nécessité de rester « connectés » aux plus jeunes… dans un domaine en constance évolution. 

La cybersécurité est-elle devenu un enjeu incontournable dans le web ?

On aborde tous les spectres fonctionnels, techniques et organisationnels de la cybersécurité par des cours théoriques et des TD qui mettent en pratique les notions vues.

Il s’agit d’acculturation à la cybersécurité et ses enjeux ; cette acculturation est essentielle car elle pose les premiers maillons de la cybersécurité, indispensable à tout cursus dans le web, porte d’entrée d’actes malveillants de plus en plus nombreux.

Vous avez choisi de faire confiance à trois étudiants et de les accueillir en stage ; pourquoi ?

Dans le cadre du module de communication professionnelle proposé aux étudiants, j’ai fait passer des entretiens à 6 étudiants de la promotion pour les accompagner dans leur recherche de stage.

J’ai été tout particulièrement convaincu par la posture déjà très professionnelle de 3 d’entre-eux (Fabien, Maxence, Mehdi), intéressés par le champ de compétences de mon entreprise ; j'ai décidé de les accueillir en stage.

Leur transmettre une part de mon savoir-faire et les amener à monter en compétences pendant quelques semaines est un beau challenge pour commencer 2021 !

Et qui sait, s’ils sont performants, je prolongerai peut-être leur convention de stage en contrat en alternance.

Affaire à suivre, donc…