Retours sur le stage : épisode 3

< Précédent Suivant >
intervenant salle de classe
BTS SIO
Licence informatique

Retours sur le stage : épisode 3

Mardi 23 mars 2021

Ce mardi 23 mars, Redouane El Mouktafi, chef de projets chez Faurecia - entreprise technologique leader de l'industrie automobile -, s'est entretenu avec les étudiants de BTS. 

- Pouvez-vous rappeler votre parcours ? 

Après un bac S, j'ai intégré le BTS SIO du lycée St Vincent ; j'étais d'ailleurs dans la même promotion que Jeffs Martins qui intervient en BTS. J'ai ensuite suivi la Licence en alternance. J'ai préparé mon diplôme d'ingénieur à Beauvais. 

- L'alternance, a-t-elle été une expérience positive dans votre parcours ? 

Bien sûr ! L'alternance c'est la voie royale pour monter en compétences, acquérir les clefs du savoir-être en entreprise et se créer un réseau professionnel. C'est d'ailleurs parce que je suis convaincu des bienfaits de l'alternance que j'ai choisi d'encadrer deux alternants pendant leur formation. Cette année, j'accueille dans mon service, chez Faurecia, deux étudiants de la Licence : Maxime Rouget et Pierre Landry. 

- Quelles sont les qualités attendues chez un recruteur ? 

La maîtrise de l'anglais (écrit, oral et informatique) est, d'après mon expérience chez Faurecia, grand groupe international, incontournable. Je collabore avec des développeurs en Inde, en Asie ou encore en Espagne. J'insiste sur ce point lors des entretiens que je fais passer... souvent en anglais, d'ailleurs. 

Le sens de l'organisation est la seconde condition pour convaincre un recruteur et réussir sa formation. Quand on est développeur, on intègre une équipe ; le travail se fait en mode projet et répond à des exigences de répartition des tâches, de délais et de communication. Il faut toujours se demander quel est son rôle dans une équipe. 

Une entreprise en recrutant un alternant parie sur l'avenir : elle recherche un futur collaborateur à embaucher en CDI. 

C'est donc le sens de l'initiative qui me semble le plus déterminant encore dans le portrait-type du parfait développeur ! L'esprit d'initiative va permettre à l'entreprise de se projeter sur les missions futures. 

À ce titre, les projets personnels réalisés par l'étudiant sont fortement appréciés au moment du recrutement : ils témoignent d'un réel engagement dans sa formation. 

- Quels conseils donneriez-vous à un futur alternant ? 

S'il intègre un groupe international, je l'invite à faire un V.I.E (Volontariat International en Entreprise) dans une des filiales du groupe à l'étranger. L'expérience professionnelle à l'étranger développe des compétences très attendues dont l'adaptabilité, qui reste une qualité nécessaire pour évoluer. 

Nous vous remercions d'avoir pris le temps de rencontrer et conseiller nos étudiants. 

Stella Ribas, Virginie Hougron et Fethi Ammar,